Gestion de crise et exercices

Définitions

Une crise est une situation anormale, venant perturber le fonctionnement habituel d’une organisation, pouvant aller jusqu’à la mettre en péril. Elle nécessite des réactions adaptées de la part des décideurs afin de revenir à une situation nominale, dans les meilleures conditions.

Alors même que la crise dépasse les capacités d’organisation et nécessite des mesures exceptionnelles en interne ou en faisant appel à des tiers, elle est bien souvent la conséquence d’un ou plusieurs faits – prévisibles ou non – exogènes ou endogènes.

Afin de pouvoir réagir au mieux, la préparation, l’anticipation, la prévision, la sensibilisation et la formation sont des éléments essentiels permettant une gestion adaptée, cohérente et efficace dans des situations instables. Cela passe par la rédaction de politiques de gestion de crise et de continuité d’activité, l’investissement en ressources humaines et matérielles, ou encore, la formation à la gestion de crise.

Exercices de gestion de crise

L’exercice de crise, qu’il soit « sur table » ou « terrain », annoncé ou inopiné, permet de manière transversale de répondre à plusieurs éléments de préparation à la gestion de crise, en fonction des objectifs de l’organisation et de son niveau de maturité.

Il faut alors considérer l’exercice de crise, d’une part en tant que moyen de validation de dispositifs et politiques, d’autre part en tant qu’outil ded formattion et enfin, en tant que levier stratégique, le tout, au profit d’une gestion de crise plus efficiente.

S’exercer pour valider les dispositifs et politiques de gestion de crise

Exemple d’exercice de crise dans le cadre d’un plan de continuité infomatique / PRA

Mettre en place pour la première fois une politique de gestion de crise ou revoir un dispositif de gestion de crise, doit provoquer l’automatisme de le tester, le valider de manière opérationnelle.

Politique de gestion de crise

En effet, à froid et en théorie, la conception et la rédaction de politiques de gestion de crise et de continuité d’activité peuvent paraître complètes et opérationnelles. Cela est effectivement peut-être le cas. Cependant, les acteurs de la gestion de crise, réussiront-ils à les comprendre et à se les approprier le moment venu, en cas de crise réelle ? Seule une mise en situation – la plus réaliste possible – permettra de mettre en lumière d’éventuels effets de bord. Ces derniers pourront être corrigés dans des versions ultérieures des politiques de gestion de crise. La fameuse roue de Deming, avec le « PDCA » (Plan / Do / Check / Act)[  issu de la norme ISO entre alors en jeu pour une amélioration continue vertueuse.

Vérifier et valider les dispositifs de gestion de crise est incontestablement un atout permettant de gérer au mieux la potentielle crise à venir. Cela permet également, grâce à l’exercice de crise, de profiter de cette occasion pour sensibiliser et former les collaborateurs à la gestion de crise.

Services de consulting

  • Évaluation ou audit de plan de continuité et de processus de gestion de crise
  • Définition et au déploiement de plans d’action d’amélioration.
  • Définition du processus opérationnel de gestion de crise.
  • Coaching du responsable de gestion de crise.
  • Organisation d’exercice sur table de gestion de crise.